Explosion des ventes de drones

DJI et Parrot sont les leaders des constructeurs de drone. Inconnu il y a encore 2 ou 3 ans, ils sont aujourd’hui devenu des entreprises au succès incontestable capable d’intéresser tous les corps de métier ! Mariage, Immobilier avec les maisons a vendre mais aussi pompiers, agent de sécurité, chantiers, paysagiste, agence de marketing, bref, tout le monde !

Une croissance de 483% pour les drones Parrot !

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er trimestre 2015, à 71,0 M€ enregistre une croissance de +48 % par rapport au 1er trimestre 2014.

Au 1er trimestre 2015 le chiffre d’affaires Drones (49 % du CA du Groupe, contre 16 % au T1 2014) est de 34,6 M€ contre 7,6 M€ pour la même période de l’exercice précédent (+356 %).

Skycontroller_packshot_RED

Les drones Grand public (28,6 M€, soit 83 % du CA Drones, +483 %) bénéficient de la dynamique de lancement du Parrot Bebop commercialisé depuis fin 2014. Les MiniDrones y contribuent aussi.

Les drones Professionnels (6,0 M€, soit 17 % du CA Drones, +164%) confirment pour la troisième année consécutive leur fort potentiel de croissance, sur l’ensemble des marchés visés (Agriculture, Cartographie et Surveillance) et produits (solutions complètes ou logiciels).

DJI valorisé à 8 Milliards

Incroyable, l’entreprise chinoise DJI lève 75 millions de dollars, soit une valorisation de 8 milliards. Pour un simple constructeur de drones, c’est inédit. Et une valorisation à 10 Millards est envisagé rapidement.

url

DJI s’est rapidement imposé comme le leader mondial dans le domaine des drones en termes de chiffre d’affaires. L’entreprise pense le doubler cette année puisqu’il pourrait atteindre 1 milliard de dollars en 2015 (contre 130 millions de dollars en 2013). DJI a 400 000  drones en 2014 avec un premier prix débutant à 800 euros.

Globalement, les experts s’attendent à ce que le marché mondial des drones continue sur sa lancée compte tenu, notamment, de la politique de libéralisation en cours aux Etats-Unis.

Au niveau de la France, les drones se vendent comme des petits pains … l’évolution de la réglementation se fait attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>